Application jeu éducatif Babaoo

Babaoo est disponible en version Bêta !

Scannez le QR Code pour télécharger l'application sur iOS ou Android.

Connaître son Cerveau pour apprendre à apprendre avec Grégoire Borst (Partie #2)

Dans la première partie de cet article, nous vous parlions des trois Fonctions Exécutives : l’Attention, l’Inhibition et la Mémoire, sans qui apprendre serait tout bonnement impossible. Si, à elles trois, elles forment la base de tous nos apprentissages, nos processus cognitifs utilisent également d’autres alliés pour nous permettre de comprendre, d’assimiler et de transmettre ce que nous expérimentons au quotidien. Le Mag Babaoo fait le point pour vous dans cette seconde partie ! ⬇️
Babaoo Le Mag Connaître son Cerveau pour apprendre à apprendre avec Grégoire Borst (Partie #2)
Podcast Apprendre à apprendre - Grégoire Borst

Poursuivons notre voyage à travers le Cerveau avec Grégoire Borst, professeur de psychologie du développement et de neurosciences cognitives de l’éducation, à travers la série de podcasts “Votre Cerveau”, proposée par Radio France et reprenons ensemble avec trois nouveaux processus : la Métacognition, la Motivation et les Émotions, qui jouent un rôle primordial pour apprendre à apprendre. 🧠

La Métacognition, ce super-pouvoir de recul et d’analyse

La Métacognition est la capacité d’accomplir une tâche ou de résoudre un problème en prenant du recul afin d’analyser une situation en prêtant attention à ce qui se passe dans notre tête. Imaginez votre enfant dans sa salle de classe, lorsque sa maîtresse lui demande de venir résoudre un calcul au tableau. Oups, le trac, la boule au ventre et un léger malaise le prend. Sa “petite voix” va le rassurer : “Tout va bien, tu es prêt, tu peux rester zen” et après quelques instants de doute, c’est l’optimisme qui l’emporte : “Je sais comment résoudre ce calcul, je l’ai déjà fait avant.” Votre enfant vient de métacogiter, il a évalué, planifié et anticipé en quelques dixièmes de seconde. 💭

Pour prendre ce recul et analyser, il faut être en capacité de comprendre pourquoi parfois le succès est au bout du chemin et pourquoi, parfois, l’aventure se solde par un échec. En comprenant les erreurs commises, nous analysons nos échecs et pouvons apprendre comment ne pas les répéter. Être capable de juger sa propre performance est au cœur de toutes nos capacités de jugement. 📈

Pourquoi est-il important de développer un bon jugement métacognitif ? Tout simplement pour développer la capacité à juger sa propre expérience, fondamentale pour pouvoir apprendre de nos erreurs et ne pas se surestimer. Le mécanisme cognitif décrivant la tendance à se surestimer se nomme l’effet Dunning-Kruger, et peut s’atténuer en développant sa métacognition.

Se motiver et cultiver l’esprit de changement

La Motivation fonctionne de deux manières : par la promesse d’une récompense intrinsèque ou extrinsèque. C’est un mécanisme fondamental qui est au cœur même de notre apprentissage puisque c’est grâce à la Motivation que l’humain se challenge et se dépasse. 🏅

La Motivation extrinsèque est le moyen qu’a trouvé notre Cerveau pour nous pousser à entrer en compétition avec les autres. Plus gros sont les enjeux de la compétition, plus l’engagement sera fort. A cause du contexte d’abord, mais également grâce à l’idée même d’obtenir une récompense, aussi minime soit-elle. Dès l’annonce d’un gain, la motivation augmente et nous devenons donc plus performants. Un exemple de cette motivation peut s’illustrer par le fait de travailler contre un salaire, ou d’étudier pour un concours dans l’idée d’obtenir le meilleur résultat possible. 👪

A l’opposé de la Motivation extrinsèque se trouve la Motivation intrinsèque, non pas guidée par la performance des autres, mais par sa propre volonté propre d’apprendre et de s’améliorer par envie, afin d’acquérir une nouvelle expérience. C’est une motivation qui nous est propre et personnelle, et dès lors, l’aspect compétitif ne se fait plus qu’avec soi-même et c’est un autre mécanisme qui se met en place dans le Cerveau. Celui du plaisir. Un apprentissage qui se base sur le plaisir est un apprentissage qui se fera plus simplement. ⛹️

Dans nos établissements scolaires, c’est encore souvent la Motivation extrinsèque qui domine or, selon Grégoire Borst, la perspective d’obtenir une satisfaction personnelle serait plus puissante sur la motivation à long terme que celle d’une récompense finale. On est ici au cœur du réacteur des apprentissages, puisqu’en cultivant le plaisir d’apprendre, on favorise une motivation saine.

Très jeunes, lors de leurs premiers apprentissages, comme les premiers mots, pas, jeux, les enfants éprouvent un plaisir authentique à apprendre. Un plaisir qui tend à s’amoindrir lors de l’entrée dans le système scolaire où la Motivation intrinsèque s’estompe parfois au profit de la Motivation extrinsèque, dont le moteur est le tant redouté bulletin de notes. 🎒

La balance des émotions et des valeurs

Nos compétences socioémotionnelles jouent un rôle clé dans nos apprentissages. Lorsque nous identifions et comprenons correctement nos émotions et celles des autres, nous développons progressivement les capacités de régulation émotionnelle et d’adaptation sociale. Nous apprenons dès lors à vivre avec les autres !

C’est par le système limbique qu’il est possible de ressentir des émotions, grâce à un traitement cérébral qui génère, en cascade, un ensemble de réactions physiologiques, comme par exemple pleurer ou rire. Être capable de reconnaître et de réguler ses émotions relève d’un apprentissage progressif:

  • Bébé, nous sommes incapables de gérer nos émotions. Nous pleurons, crions pour nous faire comprendre, avant d’apprendre seulement bien des années après, à les reconnaître puis à les maîtriser.
  • Adolescent, nous replongeons dans une période trouble pendant laquelle les hormones et les changements cognitifs perturbent la gestion des émotions. Notre système limbique ressemble à une cocotte minute en fin de développement, alors que le Cortex préfrontal, qui régule les émotions, devra encore attendre plusieurs années pour arriver à maturité, vers nos 25 ans !

Jeu vidéo éducatif Babaoo

Le récap’Babaoo

Le Cerveau est un formidable outil ! Développer nos capacités d’Inhibition, d’Attention, ou encore de Mémoire, nous permet également de réguler nos Émotions, et donc, de devenir un être socialement adapté.

L’apprentissage repose sur ensemble de processus cognitifs qui se développent tout au long de la vie, au cœur desquels la Métacognition vient également jouer un rôle fondamental. Réfléchir sur notre manière d’agir nous permet de nous améliorer constamment, et aura un effet inéluctable sur notre Motivation.

L’article vous a plu ? Partagez-le.