Application jeu éducatif Babaoo

Babaoo est disponible en version Bêta !

Scannez le QR Code pour télécharger l'application sur iOS ou Android.

De quoi a besoin un enfant TDAH et comment l’aider à la maison ?

Votre enfant présente un Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) ? Découvrez nos conseils pour faciliter son quotidien à la maison.
Babaoo Le Mag De quoi a besoin un enfant TDAH et comment l’aider à la maison ?
Enfant TDAH : comment l'aider à la maison

Après avoir constaté des signes d’inattention, d’impulsivité, voire d’hyperactivité chez votre enfant, vous avez pris la décision de consulter un spécialiste pour comprendre s’il présente ou non un Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH).

Le diagnostic du pédopsychiatre ou du neuropédiatre est positif et cette situation vous inquiète ? Pas de panique, votre petit a des super-pouvoirs ! Mais pour qu’il les exploite au mieux et qu’il vive un quotidien plus serein, voici quelques conseils pratiques à adopter. Le Mag Babaoo fait le point pour vous ! 💡

Comprendre les défis auxquels il est confronté pour mieux l’aider

Le TDAH ou Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité est un trouble neuro-développemental pouvant affecter le comportement, l’apprentissage et les relations sociales de l’enfant. Doté d’un cerveau qui tourne à plein régime et qui déborde d’idées, votre petit protégé peine certainement à rester concentré, termine rarement un projet qu’il vient pourtant d’entamer et ne parvient pas à s’organiser.

Sans que cette liste soit exhaustive, ces symptômes fréquents du TDAH affectent son quotidien et, s’ils ne sont pas contrecarrés, peuvent nuire à son épanouissement (et au vôtre aussi ! 😅). Mais concrètement, à quels défis votre enfant est-il confronté et comment l’aider ?

L’organisation et la gestion du temps

Les enfants présentant un TDAH ont souvent du mal à gérer leur temps et à se repérer au fil des différentes activités de la journée. Peut-être reconnaissez-vous votre fils ou votre fille à qui il faut près de deux heures chaque matin pour se laver, s’habiller et prendre le petit déjeuner tellement ces étapes sont entrecoupées de moments de distraction et d’égarement.

Se perdre dans ses pensées pendant qu’on se brosse les dents, se laisser distraire par un détail sans importance entre deux cuillères de céréales ou encore s’essayer à des nœuds toujours plus audacieux quand il s’agit de lacer ses chaussures… Nos petits artistes ne manquent pas d’imagination ! Et  vous qui comptiez être à l’heure à l’école, ce n’est pas gagné ! Quoique…

Conseil n°1 : instaurez des routines

Les routines et les procédures permettent généralement aux enfants présentant un TDAH de moins s’éparpiller. En séquençant des activités en micro-tâches claires et structurées, vous offrez à votre enfant un cadre prévisible et rassurant lui permettant de savoir ce que vous attendez de lui. Définissez un planning type reprenant les activités clés de la journée telles que le lever, les repas, les devoirs, les loisirs et le coucher.

Conseil n°2 : utilisez des outils de planification visuelle

Pour encore plus d’efficacité, n’hésitez pas à utiliser des rappels visuels qui l’aideront à planifier ses activités : grâce à une ligne du temps, des “to-do lists” ou encore un calendrier mural agrémenté d’images et de codes couleur, il visualisera mieux les tâches à effectuer et dans quel ordre procéder.

Conseil n°3 : fractionnez les tâches

TDAH et activités présentées dans leur entièreté ne font pas bon ménage ! En les fractionnant en micro-tâches plus faciles à circonscrire, le processus paraît alors moins écrasant et plus gérable.

Par exemple, plutôt que de lui demander de faire ses devoirs, décortiquez ce bloc d’activités en actions courtes et très concrètes pour lui permettre de se concentrer sur une seule étape à la fois :

  1. Installe-toi confortablement à ton bureau pour être au calme.
  2. Consulte ton journal de classe.
  3. Sors tes cahiers et le matériel nécessaire.
  4. Commence par la première question, lis bien l’énoncé et les consignes.
  5. Réfléchis à la réponse, ensuite écris-la.
  6. Relis ce que tu as écrit pour vérifier si tu as été suffisamment clair et précis.
  7. Passe à la question suivante en répétant ce processus.

Idem lorsqu’il doit ranger sa chambre :

  1. Commence par rassembler tous les vêtements qui traînent.
  2. Trie ceux qui doivent être rangés de ceux qui doivent être lavés.
  3. Rassemble tes jouets et place-les dans l’armoire.
  4. Range les livres sur l’étagère en séparant les bandes dessinées.
  5. Admire le résultat !

Baba’Tips : l’utilisation d’un chronomètre ou d’un petit sablier peut également lui permettre de mieux appréhender la notion du temps et lui rappeler de passer d’une activité à l’autre tout en apportant un caractère ludique aux tâches à réaliser.
Jeu vidéo éducatif Babaoo

L’inattention et les problèmes de concentration

Les problèmes de concentration font partie des signes révélateurs les plus fréquents chez les enfants présentant un TDAH. Leur tendance à être facilement distraits a un impact significatif sur leur vie quotidienne, sociale ainsi que sur leur apprentissage. Voici quelques astuces pour booster la concentration de votre enfant.

Conseil n°1 : créez un environnement propice à la concentration

Afin de stimuler la concentration de votre enfant, la première étape consiste à créer un espace calme et ordonné dans lequel il pourra rester focalisé sur ses activités. Lorsqu’il fait ses devoirs ou qu’il réalise un bricolage, par exemple, installez-le sur un bureau organisé et bien rangé ne laissant place qu’au matériel nécessaire à son activité.

Ensuite, veillez à éliminer toute source de distraction susceptible de perturber son attention :

  • Privilégiez un espace à l’écart du tumulte de la maison.
  • Réduisez au maximum les bruits de fond et stimulis visuels qui pourraient le déconcentrer : éteignez la radio, fermez les stores et coupez la télévision.
  • Votre foyer fait partie de ceux où l’on ne s’ennuie jamais ? 🥁 Dans ce cas, n’hésitez pas à avoir recours à un casque anti-bruit.

Conseil n°2 : favorisez l’intérêt et la motivation

On dit toujours qu’il est plus facile de rester concentré quand on fait quelque chose qui nous plaît. Vous par exemple, difficile de vous distraire lorsque vous lisez votre roman policier préféré ou que vous dévorez une grille de mots-croisés, n’est-ce pas ? ! Votre p’tit loup ne fait pas exception à la règle.

Il doit apprendre à compter mais ne parvient pas à rester impliqué ? Et si les dinosaures qui le passionnent tant étaient vos meilleurs alliés ?! Si “1 + 2 + 3” ne l’inspire pas, “1 T-Rex + 2 Tricératops + 3 Ptérodactyles” sauront certainement éveiller son intérêt et maintenir sa concentration. 🦖

De manière générale, utilisé comme point d’ancrage, le jeu peut impliquer votre enfant dans son apprentissage, TDAH ou non.

Conseil n°3 : prévoyez des pauses récurrentes

Compte tenu de leur difficulté à rester concentré pendant de longues périodes, il est crucial de prévoir des pauses régulières permettant aux enfants présentant un TDAH de se défouler… et de recharger leurs batteries. 🔋

Baba’Tips : plutôt qu’une loooongue pause, préférez plusieurs breaks de courte durée pour que votre petit.e puisse se détendre à intervalles réguliers, se déconnecter temporairement de la tâche qu’il/elle est en train de réaliser pouret ensuite mieux se recentrer. Psst : à l’extérieur c’est encore mieux ! 🌿

L’estime de soi et le bien-être émotionnel

Il n’est pas rare qu’un enfant présentant un TDAH se sente différent, incapable de se conformer aux attentes ou de réussir comme les autres. Dans ces conditions, difficile d’avoir confiance en soi et de croire en ses capacités… À vous de jouer !

Conseil n°1 : faites preuve d’empathie

Votre petit protégé fait sans aucun doute des efforts considérables au quotidien. Pourtant, si vous ne vous mettez pas à sa place pour mieux comprendre le trouble avec lequel il vit, ceux-ci risquent de passer inaperçus, renforçant encore ce sentiment d’échec et d’infériorité.

En tant que parent, vous êtes son pilier. Comprenez ses défis et montrez-lui que vous le soutenez en écoutant ses préoccupations et en l’encourageant.

Conseil n°2 : célébrez les réussites, même les petites !

Le trouble avec lequel il vit n’est aucunement lié à son intelligence. Rappelez-le lui et mettez continuellement en place une stratégie de renforcement positif. Laissez de côté ce qui va moins bien et félicitez-le pour chaque effort déployé et chaque étape franchie.

Baba’Tips : le délai de gratification est également très important. Vous constatez un progrès ? Aussi petit soit-il, n’attendez pas pour lui dire “BRAVO” ! 👏

Conseil n°3 : apprenez-lui à mieux se connaître

Un adulte présentant un TDAH vit généralement mieux avec ce trouble qu’un enfant. Pourquoi ? La réponse est simple : avec le temps, il se connaît mieux et sait quelle(s) stratégie(s) mettre en place pour en limiter l’impact.

Aidez votre enfant à comprendre son propre fonctionnement, à identifier ses forces et ses faiblesses. Cela lui permettra de s’adapter et de surmonter les obstacles rencontrés avec plus de sérénité.

Le récap’ Babaoo !

  • Votre enfant a été diagnostiqué TDAH. Même si cela ne remet aucunement en cause ses capacités ou son intelligence, il sera potentiellement confronté à des défis en termes de gestion du temps, de concentration et d’estime de soi.
  • Pas de panique ! Pour l’aider à relever ces challenges, des astuces simples existent :
    S’il éprouve des difficultés pour s’organiser et gérer son temps, vous pouvez, par exemple, instaurer des routines, utiliser des outils de planification visuelle ou encore fractionner ses activités en micro-tâches plus faciles à aborder.
  • Votre petit protégé foisonne d’idées et ne parvient pas à se concentrer ? Créez un environnement propice à la concentration. Suscitez son intérêt et prévoyez des pauses récurrentes qui lui permettront de mieux fixer son attention.
  • Pour renforcer sa confiance en lui, soyez compréhensif. Célébrez ses réussites et apprenez-lui à mieux se connaître pour mettre en place des stratégies d’adaptation qui lui correspondent.

Bien-sûr, chaque enfant présentant un TDAH est unique. Pour l’aider à s’épanouir, comprenez sa façon de voir le monde et ponctuez son quotidien de simples habitudes qui sauront faire la différence. ✅

Note : vous êtes parent, enseignant·e ou professionnel·le de la remédiation ? Découvrez tous nos conseils pour accompagner un enfant présentant un TDAH à l’école.

L’article vous a plu ? Partagez-le.